C’était la dernière brique manquante pour pouvoir automatiser les migrations depuis Lotus ou Microsoft vers Google Apps. Tous les autres produits de la suite avaient leur API, sauf Google Sites. C’est donc chose faite, et cela va complètement changer la donne, en permettant d’automatiser la création et la modification des espaces de travail Google Sites (cf. description de l’API Google Sites).

C’est la porte ouverte à l’industrialisation des migrations, mais également le nouveau point d’entrée des outils de workflow qui vont pouvoir piloter les modifications de pages au sein des Sites, l’export/import des données,  etc…

Google Apps devient finalement 100% ouvert, puisque plus aucune donnée créée au sein d’une des applications de Google Apps ne pourra y rester prisonnière. Le Data Liberation Front, créé par une équipe de Google, prône cette ouverture à 100% des outils Google. C’est chose faite définitivement pour Google Apps, ce qui devrait rassurer toute DSI de grand compte.

Lectures similaires: