Il y a quelques temps j’ai rencontré Jérémy Grinbaum co-fondateur et CEO de la jeune startup PersonAll, qui m’a fait une démonstration de son produit phare de portail d’entreprise. Cela m’a rappelé de vieux souvenirs, en particulier lorsqu’en 1998 nous décidions chez Mayetic de devenir un des premiers business partners de Mediapps, la première société française à avoir créé un soft de portail personnalisé (accompagné de contenus gratuits ou payants, trop tôt à l’époque, mais le concept est devenu wikio quelques années plus tard :)).

En écoutant Jérémy me démontrer les fonctionnalités de PersonAll, j’étais projeté 10 ans en arrière, Mediapps avait presque déjà tout inventé. De manière étonnante ces dernières années on n’entendait plus trop parler de ce genre de logiciels pour les entreprises, en particulier car les grands acteurs du domaine, comme Microsoft, IBM, Oracle ou autre avaient intégré en standard une telle approche dans leurs usines à gaz solutions préférées.

Or l’émergence du Web 2.0 a modifié le paysage, et en particulier le succès de quelques startups comme NetVibes ou PageFlakes qui ont remis au goût du jour pour tout un chacun l’usage de ces pages d’accueils faites de portlets agrégés.

PersonAll se situe résolument dans cette lignée, mais là où NetVibes et PageFlakes sont des solutions grands publics, ciblant les entreprises plutôt à travers des offres OEM, PersonAll livre une solution dédiée à l’entreprise, robuste et scalable grâce à son architecture Java native. C’est là l’innovation majeure de PersonAll, offrir une porte d’entrée à l’information de l’entreprise, en agrégeant de manière intelligente l’ensemble des données qui sont issues du système d’information.

Les utilisateurs de PersonAll tireront bien entendu surtout profit de cette solution dans un environnement d’information de type Entreprise 2.0, où les différentes composantes fonctionnelles sont distribuées pour offrir le meilleur de chaque fonction. PersonAll offrira alors l’agrégateur le plus intelligent à utiliser, le plus efficace et le plus pragmatique pour gérer et filtrer au mieux les multiples sources d’information à notre disposition.

Cela devient d’ailleurs critique, étant donné que l’ensemble des informations produites et consommées dans l’entreprise le sont maintenant au format numérique, chaque employé se voit contraint de gérer des masses d’information jusque là impensables. Ce n’est qu’à travers de tels outils que l’on peut permettre à un individu de commencer à trier et à contextualiser de manière pertinente cette masse d’information mise à sa disposition.

PersonAll représente donc un grand pas dans les systèmes d’information pour l’Entreprise 2.0. Et là où la concurrence n’apporte que des fonctions standardisées, PersonAll apporte une vision d’intégration au système d’information, à la fois en tant que réceptable de composants d’information pour les afficher aux utiliasteurs, qu’en tant que couche de personnalisation à des applications métiers qui en manquent.

Quelques caractéristiques intéressantes en plus des fonctions standard de ce type de produit que je rappellerai pas :

  • gestion de tags à tous les niveaux, en particulier pour définir les droits d’accès
  • agrégation de multiples flux d’information dans un seul portlet
  • portlets prédéfinis pour ERP, CRM et autres composants 1.0 du SI
  • onglets imposés par l’entreprise avec contenu prédéfinis
  • partage d’onglets avec des groupes de travail
  • échanges de données entre portlets
  • portablité des widgets en provenance de iGoogle et de NetVibes
  • quelques modules de création de contenu préchargés (blog, social bookmarking, news, …)
  • plate-forme de développement ouverte
  • chartes graphiques personnalisables
  • etc…

Quelle concurrence aujourd’hui ? A part une solution open source comme Portaneo, en fait la concurrence se situe surtout au niveau des quelques pages d’accueil déjà intégrées dans les différents produits de social software. SocialText, BlueKiwi, ClearSpace, … tous offrent déjà des “myPortal” intégrés. Donc pour des équipes qui se satisfont de ces produits, PersonAll risque d’être en trop. Mais pour des ambitions plus grandes, où ces quelques produits ne peuvent se suffire à eux-même, et ce sera le cas de tous les grands-comptes, les portails spécifiques pourront constituer l’offre d’agrégation idéale, servant de ciment entre toutes ces applications. On devrait donc les revoir fleurir à nouveau dans les systèmes d’information de nos entreprises.

Le département service Web 2.0 de Kimind a donc décidé d’ajouter PersonAll a son offre d’intégration afin de proposer cette solution à ses clients startups ou grands-comptes. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus.

Lectures similaires: