Kimind a livré à la fin de l’été la première version d’un site web 2.0 pour le compte de Valeo Service, filiale du groupe Valeo, spécialisée dans le post equipement. Un projet que nous avons pris en charge depuis la définition des besoins jusqu’à sa livraison en passant par son éxecution.

Le contexte

Le centre de documentation technique souhaitait lancer une plateforme leur permettant de mettre à disposition de leurs clients la documentation associée à leurs produits jusqu’ici stockés dans des endroits inaccessibles, mal répertoriés et de différents formats : documents texte, présentations, vidéos… Par ailleurs il fallait que leurs partenaires puissent facilement rajouter du contenu eux-mêmes et que les clients puissent naviguer efficacement dans le contenu. Il fallait également faciliter les interactions (commentaires, système de notation…) afin de créer à terme une communauté autour du “catalogue” et en faire une référence, sans tomber dans la complexité que constituent bien des catalogues en ligne.

Il fallait évidemment faire profiter le projet des grands apports du web 2.0 : réseau social, user-generated-content, évaluation par les utilisateurs.

La première version devait être prête pour un salon professionnel programmé moins de 8 semaines plus tard…

La première grande phase du projet a été de définir le projet et de choisir la meilleure solution pour le réaliser:

Il a d’abord fallu définir les besoins et établir les spécifications fonctionnelles générales.

A partir d’une idée de départ assez vague, nécessitant une vision collaborative et participative de la problématique, un consultant Kimind a mené une réunion de brainstorming afin de préciser le projet, faire produire les idées par les participants, apporter la dimension participative et définir les besoins associés. Il a ensuite formalisé cela et généré en quelques jours des spécifications fonctionnelles générales qui donnaient les contours du projet avec leur dimension Web 2.0.

Nous avons pu ensuite choisir la meilleure solution pour le projet en matière de coûts, délais et pérennité.

Suite à cela, Kimind a rapidement enchaîné sur des recommandations techniques: choix d’un CMS collaboratif ou/et d’un langage de programmation, infrastructure conseillée… tout ceci basé sur la définition des besoins préalablement effectuée. Notre connaissance approfondi des outils collaboratifs à travers notre expérience quotidienne (chez nos clients mais aussi en interne) nous donne heureusement une vision complète des possibilités, au-delà de la seule dimension technique.

Du fait du délai réduit il est vite apparu nécessaire de partir sur la base d’un CMS possédant déjà une architecture proche du résultat attendu, et sur lequel il était ensuite possible de greffer des modules complexes. Nous nous sommes naturellement dirigés vers XWiki, un wiki de seconde génération très puissant, personnalisable et pouvant accueillir des développements spécifiques. Par ailleurs, XWiki est un produit français et open-source !

Dans un prochain billet j’expliquerai comment nous avons réalisé avec succès ce projet dans des délais et des coûts très compétitifs…

Stay tuned!

Edit: La suite ici

Lectures similaires: