J’assistais le 10 avril au lancement du Clean Tech Business Angels Group, émanation de France Business Angels, mais ayant pour vocation de fédérer tous les business angels et les réseaux de BA s’intéressant aux industries des clean tech.

J’avoue que depuis quelques mois, et cela s’est encore confirmé jeudi, je suis très agréablement surpris de voir que les réseaux de business angels se sont très bien structurés ces dernières années et commencent à jouer pleinement leur rôle en France, c’est à dire de prendre les premiers risques auprès des startups.

En particulier France Business Angels et Paris Business Angels sont des structures actives, mais il existe également de plus en plus de réseaux régionaux, permettant à de nombreuses startups de voir le jour en France.

Lors de mes précédentes levées de fonds, ces réseaux étaient inexistants, et c’était vraiment un chaînon manquant dans le financement des société françaises. C’est donc une très bonne chose que tout ceci se mette en place.

Les responsables de Clean Tech Business Angels ont expliqué que leur vocation est de couvrir les financements de 500 K€ à 2 M€, somme en dessous de laquelle les capital risqueurs n’investissent en général pas. Ce sont des sommes importantes pour des acteurs français, mais c’est vrai que le domaine des clean tech est également consommateur de bien plus de cash que celui des nouvelles technos, les investissements matériels pouvant être bien plus lourds.

CBA dit pouvoir traiter les dossiers dans lesquels ils investissent (-ront) en trois mois, d’après l’expérience des réseaux FBA et PBA. Si les dossiers ne sont pas tout de suite des coups de foudre, les délais peuvent être plus longs.

Dernière petite anecdote, étaient invités également à prendre la parole deux capital risqueurs pour vanter les mérites de cette initiative (à juste titre), et l’un deux n’a pas pu s’empêcher à un moment de dire que ce relai des business angels est fondamental pour eux, puisque eux, capital risques, ont vocation à entrer dans des dossiers de moins en moins risqués !! Il serait peut-être temps qu’ils changent de nom alors, non ?

En tout cas longue vie au Clean Tech Business Angels groupe, j’espère qu’ils investiront dans de supers dossiers pour changer la done énergétique. CBA s’est donné comme objectif une douzaine d’investissements pour cette première année. C’est le moment de leur envoyer vos dossiers si vous êtes dans le domaine 🙂

Identificateurs Technorati : , , ,

Lectures similaires: